Logo Grasse Mat'

24 janvier 2021

Logo Grasse Mat'

L'information positive et participative de la Côte d'Azur

← Accueil

Saint Cyrille de Jérusalem

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
11 mars 2020

Lieu :
18 Mars,

Photo principale de l'article
Article picture

18 Mars, Saint Cyrille de Jérusalem, évêque de Jérusalem, docteur de l'Église 

Originaire des environs de Jérusalem, il devint prêtre en 345 puis évêque de Jérusalem en ce IVe siècle troublé par les querelles entre ariens et orthodoxes. Il fut, à trois reprises, chassé de son siège épiscopal par les ariens qui contestaient la pleine divinité du Christ. Il vivra en tout dix-sept années en exil. En 378, il revient enfin définitivement dans Jérusalem déchirée par les divisions. Il prêchera inlassablement pour enfanter un peuple chrétien dans la ville qui connut la Passion du Christ et sa Résurrection. Ce seront ses admirables catéchèses de la nuit pascale pour la formation des nouveaux baptisés. Il le faisait près des deux "grottes mystiques", celle du Tombeau du Christ près du calvaire, et celle du Mont des Oliviers. Elles lui ont valu d'être proclamé docteur de l'Église par Léon XIII.

18 Mars, Saint Cyrille de Jérusalem, évêque de Jérusalem, docteur de l'Église 

Originaire des environs de Jérusalem, il devint prêtre en 345 puis évêque de Jérusalem en ce IVe siècle troublé par les querelles entre ariens et orthodoxes. Il fut, à trois reprises, chassé de son siège épiscopal par les ariens qui contestaient la pleine divinité du Christ. Il vivra en tout dix-sept années en exil. En 378, il revient enfin définitivement dans Jérusalem déchirée par les divisions. Il prêchera inlassablement pour enfanter un peuple chrétien dans la ville qui connut la Passion du Christ et sa Résurrection. Ce seront ses admirables catéchèses de la nuit pascale pour la formation des nouveaux baptisés. Il le faisait près des deux "grottes mystiques", celle du Tombeau du Christ près du calvaire, et celle du Mont des Oliviers. Elles lui ont valu d'être proclamé docteur de l'Église par Léon XIII.

Article picture
Article picture

Le 18 mars est le 77e jour de l'année du calendrier grégorien, le 78e en cas d'année bissextile, il reste 288 jours avant la fin de l’année.

C'était généralement le 28e jour du mois de ventôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la capillaire*.

Dictons : « Neige de saint Narcisse pour le blé est bénéfice »

Célébrations :  Corse, Ajaccio : La Madunuccia. **

*La Capillaire de Montpellier, ou Capillaire cheveux de Vénus (Adiantum capillus-veneris)

Fréquente en région méditerranéenne continentale et en Corse, se retrouve dans une grande partie de la moitié sud de la France. La Capillaire de Montpellier pousse le long de parois ombragées et humides. Elle entre dans la composition du sirop de capillaire, autrefois utilisé pour ses vertus pectorales mais aussi pour réaliser des boissons (« bavaroises ») à base d'infusion de thé ou de café ou de chocolat, additionnée de lait et de sirop de capillaire.

 

** En 1656, alors que la peste sévissait en Italie, les Magnifiques Anciens (ce qui équivaut au conseil municipal aujourd'hui) firent le vœu de consacrer à perpétuité Ajaccio à Notre Dame de Savone ou Notre Dame de la Miséricorde, apparue miraculeusement à un vieux paysan à Savone en 1536 et à Ajaccio cent ans plus tard (Antonio Botta). Le vœu fut même enregistré par acte notarié.

La ville ayant été épargnée par le fléau qu'est la peste, la Madunnuccia est fêtée chaque année, le vœu est renouvelé tous les ans, le 18 mars, journée fériée à Ajaccio. Le 17 la ville est illuminée de bougies et le 18 la procession de la statue, parée de joyaux, est suivie avec toujours la même ferveur. Elle aurait aussi transformé des bateaux ennemis en pierres appelés "E Sette Nave" qu'on peut actuellement voir. La statue aurait aussi parlé à deux hommes se querellant et ils se réconcilièrent.

Le 18 mars est le 77e jour de l'année du calendrier grégorien, le 78e en cas d'année bissextile, il reste 288 jours avant la fin de l’année.

C'était généralement le 28e jour du mois de ventôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la capillaire*.

Dictons : « Neige de saint Narcisse pour le blé est bénéfice »

Célébrations :  Corse, Ajaccio : La Madunuccia. **

*La Capillaire de Montpellier, ou Capillaire cheveux de Vénus (Adiantum capillus-veneris)

Fréquente en région méditerranéenne continentale et en Corse, se retrouve dans une grande partie de la moitié sud de la France. La Capillaire de Montpellier pousse le long de parois ombragées et humides. Elle entre dans la composition du sirop de capillaire, autrefois utilisé pour ses vertus pectorales mais aussi pour réaliser des boissons (« bavaroises ») à base d'infusion de thé ou de café ou de chocolat, additionnée de lait et de sirop de capillaire.

 

** En 1656, alors que la peste sévissait en Italie, les Magnifiques Anciens (ce qui équivaut au conseil municipal aujourd'hui) firent le vœu de consacrer à perpétuité Ajaccio à Notre Dame de Savone ou Notre Dame de la Miséricorde, apparue miraculeusement à un vieux paysan à Savone en 1536 et à Ajaccio cent ans plus tard (Antonio Botta). Le vœu fut même enregistré par acte notarié.

La ville ayant été épargnée par le fléau qu'est la peste, la Madunnuccia est fêtée chaque année, le vœu est renouvelé tous les ans, le 18 mars, journée fériée à Ajaccio. Le 17 la ville est illuminée de bougies et le 18 la procession de la statue, parée de joyaux, est suivie avec toujours la même ferveur. Elle aurait aussi transformé des bateaux ennemis en pierres appelés "E Sette Nave" qu'on peut actuellement voir. La statue aurait aussi parlé à deux hommes se querellant et ils se réconcilièrent.

Article picture

Tags :

Le saint du jour

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

Ce site web est hébergé par Grape Hosting