Logo Grasse Mat'

22 octobre 2020

Logo Grasse Mat'

L'information positive et participative de la Côte d'Azur

← Accueil

13 octobre 1931, naissance de Raymond Kopa

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
7 octobre 2020

Lieu :
Un jour dans l'Histoire...

Photo principale de l'article
Article picture

13 octobre 1931, naissance de Raymond Kopa

Raymond Kopaszewski, dit Raymond Kopa, né le 13 octobre 1931 à Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais) et mort le 3 mars 2017 à Angers (Maine-et-Loire), est un footballeur international français qui évolue principalement au poste de milieu offensif du début des années 1950 jusqu'à la fin des années 1960. Il commence le football en amateur dans le club de sa ville natale, l'US Nœux-les-Mines. Après avoir terminé deuxième du concours du jeune footballeur 1949, Raymond Kopaszewski est repéré par le SCO d'Angers. Il y joue deux saisons et devient Kopa avant de partir pour le Stade de Reims. Entre 1951 et 1956, il remporte de nombreux trophées sur la scène nationale avec l'équipe champenoise avant d'échouer en finale de la Coupe d'Europe contre le Real Madrid en 1956, quelques semaines avant d'être transféré dans le club espagnol. Il joue trois saisons à Madrid, ne perdant qu'une seule rencontre à domicile et remportant trois Coupes d'Europe et deux championnats d'Espagne. Après trois années en Espagne, il choisit de revenir à Reims, où il reste jusqu'à la fin de sa carrière en 1968.

13 octobre 1931, naissance de Raymond Kopa

Raymond Kopaszewski, dit Raymond Kopa, né le 13 octobre 1931 à Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais) et mort le 3 mars 2017 à Angers (Maine-et-Loire), est un footballeur international français qui évolue principalement au poste de milieu offensif du début des années 1950 jusqu'à la fin des années 1960. Il commence le football en amateur dans le club de sa ville natale, l'US Nœux-les-Mines. Après avoir terminé deuxième du concours du jeune footballeur 1949, Raymond Kopaszewski est repéré par le SCO d'Angers. Il y joue deux saisons et devient Kopa avant de partir pour le Stade de Reims. Entre 1951 et 1956, il remporte de nombreux trophées sur la scène nationale avec l'équipe champenoise avant d'échouer en finale de la Coupe d'Europe contre le Real Madrid en 1956, quelques semaines avant d'être transféré dans le club espagnol. Il joue trois saisons à Madrid, ne perdant qu'une seule rencontre à domicile et remportant trois Coupes d'Europe et deux championnats d'Espagne. Après trois années en Espagne, il choisit de revenir à Reims, où il reste jusqu'à la fin de sa carrière en 1968.

Article picture
Article picture

En équipe de France, Raymond Kopa joue 45 matchs et inscrit 18 buts entre 1952 et 1962. Il participe à la Coupe du monde 1954, puis celle de 1958 lors de laquelle la France termine troisième. À six reprises, il est capitaine de l'équipe nationale. Meilleur joueur de la Coupe du monde 1958, il est considéré comme étant un des meilleurs joueurs français de l'histoire du football. Raymond Kopa est également élu Ballon d'or cette année-là. Il est le troisième joueur et le premier Français à recevoir cette distinction.

En équipe de France, Raymond Kopa joue 45 matchs et inscrit 18 buts entre 1952 et 1962. Il participe à la Coupe du monde 1954, puis celle de 1958 lors de laquelle la France termine troisième. À six reprises, il est capitaine de l'équipe nationale. Meilleur joueur de la Coupe du monde 1958, il est considéré comme étant un des meilleurs joueurs français de l'histoire du football. Raymond Kopa est également élu Ballon d'or cette année-là. Il est le troisième joueur et le premier Français à recevoir cette distinction.

Article picture
Article picture

Joueur vedette de son époque, Raymond Kopa utilise son image de première célébrité du football français pour militer pour les droits des joueurs de football et lutte pour l'obtention du contrat à temps. Il utilise également son image et son nom pour réussir sa reconversion professionnelle. À la tête du groupe Kopa, il devient homme d'affaires et le reste jusqu'à sa retraite en 1991. Consultant médiatique épisodiquement, le Napoléon du football passe la fin de sa vie entre la Corse et Angers.

Joueur vedette de son époque, Raymond Kopa utilise son image de première célébrité du football français pour militer pour les droits des joueurs de football et lutte pour l'obtention du contrat à temps. Il utilise également son image et son nom pour réussir sa reconversion professionnelle. À la tête du groupe Kopa, il devient homme d'affaires et le reste jusqu'à sa retraite en 1991. Consultant médiatique épisodiquement, le Napoléon du football passe la fin de sa vie entre la Corse et Angers.

Article picture

Tags :

Un jour dans l'Histoire...

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

Ce site web est hébergé par Grape Hosting