Logo Grasse Mat'

28 novembre 2020

Logo Grasse Mat'

L'information positive et participative de la Côte d'Azur

← Accueil

Le Printemps des Arts maintenu

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
7 novembre 2020

Lieu :
Monaco

Photo principale de l'article
Article picture

Le Printemps des Arts maintenu

Au lendemain de l’annonce du gouvernement relative aux mesures pour préserver la culture malgré la crise sanitaire, le festival du Printemps des Arts a annoncé hier sa programmation pour la saison prochaine, du 11 mars au 11 avril. Le dernier dirigé par Marc Monnet qui tire sa révérence après 19 années passées aux commandes de la manifestation.

Le Printemps des Arts maintenu

Au lendemain de l’annonce du gouvernement relative aux mesures pour préserver la culture malgré la crise sanitaire, le festival du Printemps des Arts a annoncé hier sa programmation pour la saison prochaine, du 11 mars au 11 avril. Le dernier dirigé par Marc Monnet qui tire sa révérence après 19 années passées aux commandes de la manifestation.

Article picture
Article picture

Un autre regard

En ouverture, le festival mettra en valeur la célèbre Ecole de Vienne. « Ce sont des compositeurs que l’on joue peu ou, du moins, trop peu souvent, et qui, pourtant s’avèrent très importants pour le XXe siècle », précise le directeur artistique. Un coup de projecteur sera également mis sur Franz Liszt, un personnage qualifié « d’incroyable » par Marc Monnet et dont les organisateurs ont choisi, là encore, de proposer les œuvres les moins connues. « Nous allons faire découvrir un autre Liszt », promet le directeur artistique. L’intégrale des Années de Pèlerinage sera ainsi jouée en trois concerts sur la même soirée à raison d’une heure environ pour chacun d’eux. Retour également sur une période importante consacrée à la musique française des années 1880 à 1920, toujours selon le même leitmotiv : présenter des compositeurs très peu joués à travers le monde. Et les œuvres proposées ont fait l’objet d’un enregistrement donnant lieu à la sortie, dans le même temps que le Printemps des Arts édition 2021, d’un nouveau disque. Baptisée « Le clavecin dans tous ses états », la quatrième thématique fera intervenir, selon les mots de Marc Monnet, « trois des plus grands clavecinistes du monde » : Pierre Hantaï, Olivier Baumont et Andreas Staier. Enfin, le Printemps des Arts mettra en valeur le théâtre musical, notamment avec Arno Fabre et sa formidable inventivité.

Source : La Gazette de Monaco

Un autre regard

En ouverture, le festival mettra en valeur la célèbre Ecole de Vienne. « Ce sont des compositeurs que l’on joue peu ou, du moins, trop peu souvent, et qui, pourtant s’avèrent très importants pour le XXe siècle », précise le directeur artistique. Un coup de projecteur sera également mis sur Franz Liszt, un personnage qualifié « d’incroyable » par Marc Monnet et dont les organisateurs ont choisi, là encore, de proposer les œuvres les moins connues. « Nous allons faire découvrir un autre Liszt », promet le directeur artistique. L’intégrale des Années de Pèlerinage sera ainsi jouée en trois concerts sur la même soirée à raison d’une heure environ pour chacun d’eux. Retour également sur une période importante consacrée à la musique française des années 1880 à 1920, toujours selon le même leitmotiv : présenter des compositeurs très peu joués à travers le monde. Et les œuvres proposées ont fait l’objet d’un enregistrement donnant lieu à la sortie, dans le même temps que le Printemps des Arts édition 2021, d’un nouveau disque. Baptisée « Le clavecin dans tous ses états », la quatrième thématique fera intervenir, selon les mots de Marc Monnet, « trois des plus grands clavecinistes du monde » : Pierre Hantaï, Olivier Baumont et Andreas Staier. Enfin, le Printemps des Arts mettra en valeur le théâtre musical, notamment avec Arno Fabre et sa formidable inventivité.

Source : La Gazette de Monaco

Article picture

Tags :

Culture

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

Ce site web est hébergé par Grape Hosting