Logo Grasse Mat'

23 septembre 2021

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

Les mystérieuses « Cascade de sang »

Écrit par :
Paul MOULIN

Date de parution :
14 septembre 2021

Lieu :
La minute de culture générale

Photo principale de l'article

Les mystérieuses « Cascade de sang »

En Antarctique, des mystérieuses coulées rougeâtres tâchent la glace…

Ces drôles de cascades dignes d'un thriller intriguent beaucoup les scientifiques. Des chercheurs ont récemment réalisé un nouveau prélèvement.

Les mystérieuses « Cascade de sang »

En Antarctique, des mystérieuses coulées rougeâtres tâchent la glace…

Ces drôles de cascades dignes d'un thriller intriguent beaucoup les scientifiques. Des chercheurs ont récemment réalisé un nouveau prélèvement.

Article picture

Uniques au monde, les cascades de sang ("Blood Falls") sont localisées en Antarctique, en marge du glacier Taylor, dans les vallées sèches de McMurdo, en terre Victoria. Elles ont été découvertes par le géologue Thomas Griffith Taylor en 1911. Il s'agit de coulées rougeâtres d'oxyde de fer qui teintent de rouge le sol gelé du glacier, blanc à l'origine. L'oxyde de fer est un matériau anciennement utilisé par les Égyptiens pour graver les hiéroglyphes. Si leur découverte ne date pas d'hier, ces cascades refont parler d'elles après avoir été une nouvelle fois échantillonnées par des scientifiques qui cherchent à comprendre l'origine des dépôts rouges.

Ce nouveau prélèvement a été réalisé à l'intérieur contrairement aux précédents. Ce dernier a été effectué par des chercheurs américains avant que la coulée ne touche le sol. En effet c'est lorsque la coulée touche le sol et entre en contact avec l'air qu'elle se modifie. La source de cette "coulée d'hémoglobine" se trouve à 400 mètres de profondeur. Elle est piégée sous la glace depuis des millions d'années

Uniques au monde, les cascades de sang ("Blood Falls") sont localisées en Antarctique, en marge du glacier Taylor, dans les vallées sèches de McMurdo, en terre Victoria. Elles ont été découvertes par le géologue Thomas Griffith Taylor en 1911. Il s'agit de coulées rougeâtres d'oxyde de fer qui teintent de rouge le sol gelé du glacier, blanc à l'origine. L'oxyde de fer est un matériau anciennement utilisé par les Égyptiens pour graver les hiéroglyphes. Si leur découverte ne date pas d'hier, ces cascades refont parler d'elles après avoir été une nouvelle fois échantillonnées par des scientifiques qui cherchent à comprendre l'origine des dépôts rouges.

Ce nouveau prélèvement a été réalisé à l'intérieur contrairement aux précédents. Ce dernier a été effectué par des chercheurs américains avant que la coulée ne touche le sol. En effet c'est lorsque la coulée touche le sol et entre en contact avec l'air qu'elle se modifie. La source de cette "coulée d'hémoglobine" se trouve à 400 mètres de profondeur. Elle est piégée sous la glace depuis des millions d'années

Article picture

Sa couleur rouge est en réalité due à l'infiltration de l'eau à travers la glace qui, en contact avec l'oxygène, fait rouiller le fer.

Sa couleur rouge est en réalité due à l'infiltration de l'eau à travers la glace qui, en contact avec l'oxygène, fait rouiller le fer.

Tags :

La minute de culture générale

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

Ce site web est hébergé par Grape Hosting