Logo Grasse Mat'

2 février 2023

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

Grenat : l’or rouge catalan

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
29 novembre 2022

Lieu :
Grasse

Photo principale de l'article
Article picture

Grenat : lor rouge catalan

S’invite chez Fragonard

Le grenat de Perpignan*, lor rouge des Pyrénées-Orientales

Pour la première fois depuis son ouverture en 1997, le Musée Provençal du Costume et du Bijou consacre une exposition au Bijou de Perpignan. Situé dans le département des Pyrénées-Orientales, à une vingtaine de kilomètres de la frontière espagnole et à deux pas de la Méditerranée, Perpignan autrefois dernière ville du nord-est de lEspagne, fait partie de lintégration du Roussillon à la France en 1659 lors de la signature du traité des Pyrénées qui devait mettre provisoirement un terme à de nombreuses années de conflit opposant les Habsbourg dEspagne aux Bourbon.

Passage indispensable pour les voyageurs et les marchandises entre la France, la Catalogne et lEspagne, Perpignan est à la croisée des chemins et des influences. Riche de cette situation et de sa pluri-culturalité, la population Roussillonnaise développe une identité remarquable. La langue, la danse, le costume et le bijou en deviennent les éléments les plus visibles.

Commissaires de lexposition : Eva Lorenzini & Clément Trouche

Grenat : lor rouge catalan

S’invite chez Fragonard

Le grenat de Perpignan*, lor rouge des Pyrénées-Orientales

Pour la première fois depuis son ouverture en 1997, le Musée Provençal du Costume et du Bijou consacre une exposition au Bijou de Perpignan. Situé dans le département des Pyrénées-Orientales, à une vingtaine de kilomètres de la frontière espagnole et à deux pas de la Méditerranée, Perpignan autrefois dernière ville du nord-est de lEspagne, fait partie de lintégration du Roussillon à la France en 1659 lors de la signature du traité des Pyrénées qui devait mettre provisoirement un terme à de nombreuses années de conflit opposant les Habsbourg dEspagne aux Bourbon.

Passage indispensable pour les voyageurs et les marchandises entre la France, la Catalogne et lEspagne, Perpignan est à la croisée des chemins et des influences. Riche de cette situation et de sa pluri-culturalité, la population Roussillonnaise développe une identité remarquable. La langue, la danse, le costume et le bijou en deviennent les éléments les plus visibles.

Commissaires de lexposition : Eva Lorenzini & Clément Trouche

Article picture
Article picture

L’argent, l’or et les grenats sont rapidement exploités dans les Pyrénées-Orientales ; ces minéraux constituent la réputation des orfèvres et des bijoutiers-joailliers de la ville et la région dès le XVIIIe siècle. Le XIXe et le début du XXe siècle sont alors considérés comme la grande période du foyer perpignanais notamment avec l’utilisation du grenat. Les brèches de grenats sont répandus dans les montagnes des Pyrénées-Orientales mais l’essor et l’engouement pour ces pierres aux teintes coquelicots et aux diverses nuances de rouges et de roses ont vite fait de tarir ces sources et les bijoutiers locaux doivent exporter ces pierres d’ailleurs. En revanche la spécificité de la taille de la pierre dite « taille Perpignan** » et de son serti monté sur un paillon coloré honorent le savoir-faire des bijoutiers perpignanais jusqu’aux années 1920. L’appellation « Grenat de Perpignan » est alors déposé et un « Institut du Grenat" est fondé pour maintenir de nos jours ce savoir-faire unique et en assurer la valorisation et la pérennité.

L’argent, l’or et les grenats sont rapidement exploités dans les Pyrénées-Orientales ; ces minéraux constituent la réputation des orfèvres et des bijoutiers-joailliers de la ville et la région dès le XVIIIe siècle. Le XIXe et le début du XXe siècle sont alors considérés comme la grande période du foyer perpignanais notamment avec l’utilisation du grenat. Les brèches de grenats sont répandus dans les montagnes des Pyrénées-Orientales mais l’essor et l’engouement pour ces pierres aux teintes coquelicots et aux diverses nuances de rouges et de roses ont vite fait de tarir ces sources et les bijoutiers locaux doivent exporter ces pierres d’ailleurs. En revanche la spécificité de la taille de la pierre dite « taille Perpignan** » et de son serti monté sur un paillon coloré honorent le savoir-faire des bijoutiers perpignanais jusqu’aux années 1920. L’appellation « Grenat de Perpignan » est alors déposé et un « Institut du Grenat" est fondé pour maintenir de nos jours ce savoir-faire unique et en assurer la valorisation et la pérennité.

Article picture
Article picture

Au cœur du Musée Provençal du Costume et du Bijou de Grasse, de lautre côté des bords de la méditerranéenne française, le visiteur est invité à découvrir toutes les facettes de cet artisanat unique. Du XVIIIe siècle au début du XXe siècle, les bijoux de Perpignan se portent du Roussillon à la Provence, depuis les fermes et les bastides jusqaux salons bourgeois et pour les grandes promenades des bords de mer. Plus dune centaine de ces bijoux spécifiques y sont présentés et parent les silhouettes de ces femmes du sud de la France de Grasse, de Cannes, de Toulon, de Marseille, dArles, dAvignon, de Montpellier, de Perpignan, etc.

 

Cette exposition est réalisée en partenariat avec lInstitut du Grenat de Perpignan, sous la direction de Laurent Fonquernie, historien et spécialiste de lhistoire du Roussillon et de la Bijouterie Roussillonnaise, la bijouterie Millor de Montpellier dirigée par Hortense Favier et Odile Pascal, gemmologues et spécialistes des bijoux régionaux, mais également avec le concours de collectionneurs privés qui soutiennent avec passion cette mise en lumière du patrimoine régional que sont les bijoux de Perpignan.

Musée provençal du costume et du bijou

2 rue Jean Ossola

06130 Grasse

Exposition du 5 novembre 2022 au 9 mai 2023

Au cœur du Musée Provençal du Costume et du Bijou de Grasse, de lautre côté des bords de la méditerranéenne française, le visiteur est invité à découvrir toutes les facettes de cet artisanat unique. Du XVIIIe siècle au début du XXe siècle, les bijoux de Perpignan se portent du Roussillon à la Provence, depuis les fermes et les bastides jusqaux salons bourgeois et pour les grandes promenades des bords de mer. Plus dune centaine de ces bijoux spécifiques y sont présentés et parent les silhouettes de ces femmes du sud de la France de Grasse, de Cannes, de Toulon, de Marseille, dArles, dAvignon, de Montpellier, de Perpignan, etc.

 

Cette exposition est réalisée en partenariat avec lInstitut du Grenat de Perpignan, sous la direction de Laurent Fonquernie, historien et spécialiste de lhistoire du Roussillon et de la Bijouterie Roussillonnaise, la bijouterie Millor de Montpellier dirigée par Hortense Favier et Odile Pascal, gemmologues et spécialistes des bijoux régionaux, mais également avec le concours de collectionneurs privés qui soutiennent avec passion cette mise en lumière du patrimoine régional que sont les bijoux de Perpignan.

Musée provençal du costume et du bijou

2 rue Jean Ossola

06130 Grasse

Exposition du 5 novembre 2022 au 9 mai 2023

Article picture
Article picture

*Pierre fine que les habitants trouvaient dans les vallées proches du Canigou, montagne sacrée des Catalans, le grenat était déjà largement utilisé par les artisans bijoutiers voici deux siècles. Il faut dire que la constitution géologique du territoire des Pyrénées-Orientales est propice à ce type de minéral : la gamme de couleurs, dont le rouge est produit par la présence de fer, s’étend dans une infinité de tonalités allant du rouge-brun au violet-rouge. Il faudra attendre la fin du règne de Napoléon III pour qu’apparaissent les premières mentions de « bijoux en Grenat de Perpignan ».

 

**Depuis cette époque, la taille des grenats montés par les artisans joailliers du département est la « taille Perpignan » appelée aussi taille rose. La particularité de la « taille Perpignan » est de présenter des facettes sur le dessus, le dessous restant plat.
Les grenats employés pour la fabrication des bijoux en Grenat de Perpignan sont de la famille des almandins.
Aujourd’hui, tous les artisans bijoutiers qui respectent le cahier des charges de l’IG Grenat de Perpignan certifient que ces grenats ont été rigoureusement sélectionnés puis montés à la main de façon traditionnelle, selon un savoir-faire séculaire unique.

*Pierre fine que les habitants trouvaient dans les vallées proches du Canigou, montagne sacrée des Catalans, le grenat était déjà largement utilisé par les artisans bijoutiers voici deux siècles. Il faut dire que la constitution géologique du territoire des Pyrénées-Orientales est propice à ce type de minéral : la gamme de couleurs, dont le rouge est produit par la présence de fer, s’étend dans une infinité de tonalités allant du rouge-brun au violet-rouge. Il faudra attendre la fin du règne de Napoléon III pour qu’apparaissent les premières mentions de « bijoux en Grenat de Perpignan ».

 

**Depuis cette époque, la taille des grenats montés par les artisans joailliers du département est la « taille Perpignan » appelée aussi taille rose. La particularité de la « taille Perpignan » est de présenter des facettes sur le dessus, le dessous restant plat.
Les grenats employés pour la fabrication des bijoux en Grenat de Perpignan sont de la famille des almandins.
Aujourd’hui, tous les artisans bijoutiers qui respectent le cahier des charges de l’IG Grenat de Perpignan certifient que ces grenats ont été rigoureusement sélectionnés puis montés à la main de façon traditionnelle, selon un savoir-faire séculaire unique.

Article picture

Tags :

Événement culturel

Musée

Fragonard

Exposition

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "Culture"

RECHERCHER UN ARTICLE "Culture"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting