Logo Grasse Mat'

8 août 2022

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

10 mai, Sainte Solange

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
10 mai 2022

Lieu :
éphéméride

Photo principale de l'article

10 mai, Sainte Solange. Martyre de la pureté ( 880)

Dans le Berry, une petite bergère d'une grande beauté. Une humble jeune fille qui refusa d'épouser le fils du comte de Poitiers. Elle voulait se consacrer pleinement à Dieu, le jeune comte voulait l'enlever de force. Il la prit sur son cheval mais la belle paysanne était forte. Elle se débattit tellement qu'au passage d'un ruisseau, elle l'y fit tomber avec elle. Il espéra que l'eau lui permettrait de mieux accomplir son forfait. Elle sortit pour s'enfuir, il la poursuivit et, de rage, l'ayant rattrapée, lui trancha la tête.
...La légende rapporte que la tête de Solange, bien que séparée du reste du corps, invoqua encore trois fois le saint Nom de Jésus. Toujours selon la légende, Solange, décapitée, prit sa tête dans ses mains et la porta jusqu'à l'église Saint-Martin...
Sainte Solange est la seconde patronne du Berry. Tous les lundis de Pentecôte elle est fêtée dans le village du Cher : Sainte-Solange

 

Source : nominis.cef.fr

 

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.

10 mai, Sainte Solange. Martyre de la pureté ( 880)

Dans le Berry, une petite bergère d'une grande beauté. Une humble jeune fille qui refusa d'épouser le fils du comte de Poitiers. Elle voulait se consacrer pleinement à Dieu, le jeune comte voulait l'enlever de force. Il la prit sur son cheval mais la belle paysanne était forte. Elle se débattit tellement qu'au passage d'un ruisseau, elle l'y fit tomber avec elle. Il espéra que l'eau lui permettrait de mieux accomplir son forfait. Elle sortit pour s'enfuir, il la poursuivit et, de rage, l'ayant rattrapée, lui trancha la tête.
...La légende rapporte que la tête de Solange, bien que séparée du reste du corps, invoqua encore trois fois le saint Nom de Jésus. Toujours selon la légende, Solange, décapitée, prit sa tête dans ses mains et la porta jusqu'à l'église Saint-Martin...
Sainte Solange est la seconde patronne du Berry. Tous les lundis de Pentecôte elle est fêtée dans le village du Cher : Sainte-Solange

 

Source : nominis.cef.fr

 

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.

Article picture

Le 10 mai est le 130e jour de l'année du calendrier grégorien, le 131e en cas d'année bissextile, il reste 235 jours avant la fin de l’année.

C'était généralement le 21e jour du mois de floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la statice (armérie maritime).

Dicton : « À la Sainte-Solange, on sème les haricots. »

Célébrations France : Abolition de l'esclavage. En France métropolitaine, la date de la commémoration annuelle de l'abolition de l'esclavage est fixée au 10 mai en référence à la date de l'adoption en dernière lecture par le Sénat de la loi du 21 mai 2001. Cette commémoration est fixée au 27 avril à Mayotte, au 22 mai en Martinique, au 27 mai en Guadeloupe, au 10 juin en Guyane, au 20 décembre à La Réunion, en référence à différents événements qui ont ponctué cette abolition.

Illustration : Jonathan Eastman Johnson (peintre américain, 1824-1906). A Ride for Liberty - The Fugitive Slaves (Une chevauchée pour la liberté - les esclaves fugitifs), vers 1862. Brooklyn Museum.

Le 10 mai est le 130e jour de l'année du calendrier grégorien, le 131e en cas d'année bissextile, il reste 235 jours avant la fin de l’année.

C'était généralement le 21e jour du mois de floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la statice (armérie maritime).

Dicton : « À la Sainte-Solange, on sème les haricots. »

Célébrations France : Abolition de l'esclavage. En France métropolitaine, la date de la commémoration annuelle de l'abolition de l'esclavage est fixée au 10 mai en référence à la date de l'adoption en dernière lecture par le Sénat de la loi du 21 mai 2001. Cette commémoration est fixée au 27 avril à Mayotte, au 22 mai en Martinique, au 27 mai en Guadeloupe, au 10 juin en Guyane, au 20 décembre à La Réunion, en référence à différents événements qui ont ponctué cette abolition.

Illustration : Jonathan Eastman Johnson (peintre américain, 1824-1906). A Ride for Liberty - The Fugitive Slaves (Une chevauchée pour la liberté - les esclaves fugitifs), vers 1862. Brooklyn Museum.

Article picture
Article picture

Votre soutien nous est plus que jamais indispensable :

 

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.

Votre soutien nous est plus que jamais indispensable :

 

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.

Article picture

Tags :

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "Le saint du jour"

RECHERCHER UN ARTICLE "Le saint du jour"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting