Logo Grasse Mat'

2 février 2023

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

29 novembre, saint Saturnin

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
29 novembre 2022

Lieu :
Le saint du jour

Photo principale de l'article
Article picture

Saint Saturnin est le premier Évêque de Toulouse. Son nom latin « Saturnius », a été transformé dans la langue d'Oc en « Sarni » puis francisé en « Sernin ».

Saint Saturnin mourut martyrisé en 250 pour avoir refusé de se plier à l'obligation qui était faite à tous les citoyens par l'empereur romain Dèce, de sacrifier aux dieux païens.
Il aurait été jeté sur les marches du Capitole, le temple dédié à Jupiter qui se trouvait à l'emplacement de l'actuelle place Esquirol.
Puis il fut attaché par les pieds à un taureau furieux que l'on devait immoler et traîné le long du cardo maximus (la rue Saint-Rome) jusqu'à la rue du Taur (taureau).

Son corps aurait été lâché à l'endroit de l'actuelle église du Taur qui s'est appelée Notre-Dame de Saint-Sernin jusqu'au XVIème siècle.
C'est là que le corps aurait été enterré en cachette.
À la fin du IVème et au tout début du Vème siècle l'Évêque Exupère prit la décision de transférer les reliques de Saint Sernin à l'emplacement de la Basilique actuelle et d'y construire un édifice.

Il est difficile de retirer l'histoire de la légende. Il aurait été envoyé par saint Pierre lui-même. Le plus sûr est de dire qu'il fut du nombre des missionnaires qui, comme saint Denys de Paris, vinrent dans les années 250, évangéliser les Gaules.
Il fonda le siège épiscopal de Toulouse.
De nombreuses localités portent son nom dans diverses régions du sud de la France.
La commune de Saint-Saturnin, Puy de Dôme, est dédiée à Saint Saturnin, martyr, premier Évêque de Toulouse au IIIe siècle, dont les reliques ont été ramenées en Auvergne au VIe siècle.

 

Saint Saturnin est le premier Évêque de Toulouse. Son nom latin « Saturnius », a été transformé dans la langue d'Oc en « Sarni » puis francisé en « Sernin ».

Saint Saturnin mourut martyrisé en 250 pour avoir refusé de se plier à l'obligation qui était faite à tous les citoyens par l'empereur romain Dèce, de sacrifier aux dieux païens.
Il aurait été jeté sur les marches du Capitole, le temple dédié à Jupiter qui se trouvait à l'emplacement de l'actuelle place Esquirol.
Puis il fut attaché par les pieds à un taureau furieux que l'on devait immoler et traîné le long du cardo maximus (la rue Saint-Rome) jusqu'à la rue du Taur (taureau).

Son corps aurait été lâché à l'endroit de l'actuelle église du Taur qui s'est appelée Notre-Dame de Saint-Sernin jusqu'au XVIème siècle.
C'est là que le corps aurait été enterré en cachette.
À la fin du IVème et au tout début du Vème siècle l'Évêque Exupère prit la décision de transférer les reliques de Saint Sernin à l'emplacement de la Basilique actuelle et d'y construire un édifice.

Il est difficile de retirer l'histoire de la légende. Il aurait été envoyé par saint Pierre lui-même. Le plus sûr est de dire qu'il fut du nombre des missionnaires qui, comme saint Denys de Paris, vinrent dans les années 250, évangéliser les Gaules.
Il fonda le siège épiscopal de Toulouse.
De nombreuses localités portent son nom dans diverses régions du sud de la France.
La commune de Saint-Saturnin, Puy de Dôme, est dédiée à Saint Saturnin, martyr, premier Évêque de Toulouse au IIIe siècle, dont les reliques ont été ramenées en Auvergne au VIe siècle.

 

Article picture
Article picture

Le 29 novembre est le 333e jour de l'année du calendrier grégorien, le 334 en cas d'année bissextile. Il reste 32 jours avant la fin de l'année.

C'était généralement le 9e jour du mois de frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du genièvre.

 Dicton : « Neige le jour de la Saint-Saturnin, c'est de l'eau pour le moulin.»

Célébration : Pampelune (Espagne) : festivités de la San Saturnino, patron de la ville.

Le 29 novembre est le 333e jour de l'année du calendrier grégorien, le 334 en cas d'année bissextile. Il reste 32 jours avant la fin de l'année.

C'était généralement le 9e jour du mois de frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du genièvre.

 Dicton : « Neige le jour de la Saint-Saturnin, c'est de l'eau pour le moulin.»

Célébration : Pampelune (Espagne) : festivités de la San Saturnino, patron de la ville.

Article picture

Votre soutien nous est plus que jamais indispensable :

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.             

Votre soutien nous est plus que jamais indispensable :

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.             

Tags :

Éphéméride

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "Le saint du jour"

RECHERCHER UN ARTICLE "Le saint du jour"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting