Logo Grasse Mat'

8 août 2022

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

80 où 90 ?

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
3 août 2022

Lieu :
Région Sud

Photo principale de l'article
Article picture

80 où 90 ?

Pas de changement pour les Alpes-Maritimes et le Var !

Le 1er août, la vitesse maximale sur les routes départementales du Puy-de-Dôme est repassée à 90 km/h, quatre ans après la mise en place de la limitation à 80 km/h sur une partie du réseau routier secondaire (400 000 kilomètres de routes secondaires, à double sens, sans séparateur central et hors agglomération, soit près de 40 % du réseau routier français). Un retour en arrière déjà acté par quarante-cinq départements.

Cette mesure de limitation de vitesse soutenu à l’époque par le premier ministre, Edouard Philippe, avait pour objectif de réduire la mortalité sur nos routes, l’attachement viscéral du français à sa voiture avait entrainé une multitude de fronde, en décembre 2019, les départements ont eu la possibilité de relever cette limitation à 90 km/h*.

Dans ce débat houleux, la Sécurité routière estime que le passage aux 80 km/h aurait permis d’épargner 349 vies sur vingt mois et de faire 700 millions d’euros d’économies par an, chiffres immédiatement contestés par les associations d’automobilistes opposées à cette mesure.

Dans une tribune publiée dans « Le Monde » en 2020, l’accidentologue Claude Got déclarait : « Les décideurs s’opposant aux réductions des vitesses maximales n’ont pas le courage de dire qu’ils apprécient la conduite rapide et qu’il est acceptable d’avoir 200 tués en plus dans une année, pour gagner d’une à cinq secondes par kilomètre et faire plaisir à leurs électeurs pro vitesse. »

Pour les Alpes-Maritimes et le Var, la réponse est sans appel, les routes départementales restent toutes à 80km/h maxi, pour les Alpes de Haute Provence, aucune décision n’ayant été prise les routes restent également à 80 km/h.

80 où 90 ?

Pas de changement pour les Alpes-Maritimes et le Var !

Le 1er août, la vitesse maximale sur les routes départementales du Puy-de-Dôme est repassée à 90 km/h, quatre ans après la mise en place de la limitation à 80 km/h sur une partie du réseau routier secondaire (400 000 kilomètres de routes secondaires, à double sens, sans séparateur central et hors agglomération, soit près de 40 % du réseau routier français). Un retour en arrière déjà acté par quarante-cinq départements.

Cette mesure de limitation de vitesse soutenu à l’époque par le premier ministre, Edouard Philippe, avait pour objectif de réduire la mortalité sur nos routes, l’attachement viscéral du français à sa voiture avait entrainé une multitude de fronde, en décembre 2019, les départements ont eu la possibilité de relever cette limitation à 90 km/h*.

Dans ce débat houleux, la Sécurité routière estime que le passage aux 80 km/h aurait permis d’épargner 349 vies sur vingt mois et de faire 700 millions d’euros d’économies par an, chiffres immédiatement contestés par les associations d’automobilistes opposées à cette mesure.

Dans une tribune publiée dans « Le Monde » en 2020, l’accidentologue Claude Got déclarait : « Les décideurs s’opposant aux réductions des vitesses maximales n’ont pas le courage de dire qu’ils apprécient la conduite rapide et qu’il est acceptable d’avoir 200 tués en plus dans une année, pour gagner d’une à cinq secondes par kilomètre et faire plaisir à leurs électeurs pro vitesse. »

Pour les Alpes-Maritimes et le Var, la réponse est sans appel, les routes départementales restent toutes à 80km/h maxi, pour les Alpes de Haute Provence, aucune décision n’ayant été prise les routes restent également à 80 km/h.

Article picture
Article picture

Mais attention aux PV !

Le passage de 80 à 90 km/h sur les routes secondaires dans les départements qui l'ont décidé ne s'accompagne pas toujours, en temps réel, d'une mise à jour de la signalisation et du recalibrage des radars car sur certains tronçons repassés de 80 à 90 km/h depuis le 1er juillet, la mise à jour du radar a pu ne pas être faite dans les temps… Cette mésaventure étant arrivée à de nombreux automobilistes empruntant la départementale à Solomiac dans le Gers, avec un radar verbalisant à tout va !

Mais attention aux PV !

Le passage de 80 à 90 km/h sur les routes secondaires dans les départements qui l'ont décidé ne s'accompagne pas toujours, en temps réel, d'une mise à jour de la signalisation et du recalibrage des radars car sur certains tronçons repassés de 80 à 90 km/h depuis le 1er juillet, la mise à jour du radar a pu ne pas être faite dans les temps… Cette mésaventure étant arrivée à de nombreux automobilistes empruntant la départementale à Solomiac dans le Gers, avec un radar verbalisant à tout va !

Article picture
Article picture

Slow Food et Slow Car…

 

A l’heure du « Slow » cela vaut-il vraiment la peine de risquer sa vie, et surtout celle des autres pour gagner quelques secondes ?

 Alors n’hésitons pas, levons le pied !

*le relèvement de la vitesse ne peut intervenir qu’après avis de la commission départementale de la sécurité routière, sur la base d’une étude d’accidentalité portant sur chacune des sections de route concernées. Cet avis n’a toutefois pas de valeur juridique et n’est donc pas contraignant.

Slow Food et Slow Car…

 

A l’heure du « Slow » cela vaut-il vraiment la peine de risquer sa vie, et surtout celle des autres pour gagner quelques secondes ?

 Alors n’hésitons pas, levons le pied !

*le relèvement de la vitesse ne peut intervenir qu’après avis de la commission départementale de la sécurité routière, sur la base d’une étude d’accidentalité portant sur chacune des sections de route concernées. Cet avis n’a toutefois pas de valeur juridique et n’est donc pas contraignant.

Article picture

Tags :

Actualité

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "Société / Politique"

RECHERCHER UN ARTICLE "Société / Politique"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting