Logo Grasse Mat'

8 août 2022

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

Après 7 ans de présidence, David Lisnard passe le relais

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
13 janvier 2022

Lieu :
Côte d'Azur

Photo principale de l'article
Article picture

Après 7 ans de présidence, David Lisnard passe le relais

À Alexandra Borchio Fontimp,

Lors de l’Assemblée Générale de ce jeudi 13 janvier 2022, David LISNARD, Maire de Cannes et Vice-Président du Département des Alpes-Maritimes, a décidé de quitter le poste de Président du CRT Côte d’Azur France qu'il occupait depuis presque 7 ans, en raison de ses nouvelles fonctions nationales de Président de l’Association des Maires de France. Alexandra Borchio Fontimp, Sénatrice et Conseillère Départementale des Alpes-Maritimes et jusqu’alors Vice-Présidente du CRT Côte d’Azur France, lui succède. À elle de piloter l'outil de promotion du tourisme azuréen dans une période de turbulence entre les effets de la crise sanitaire et le retrait du financement régional, à ses côtés un nouveau vice-président a été élu en la personne de Bernard Chaix, conseiller départemental.

David Lisnard, ne l’oublions pas, n'a pas eu pour autant la vie facile : il a dû faire face à la crise provoquée par l'attentat terroriste du 14 juillet 2016 sur la Prom' de Nice puis, ces deux dernières années, aux effets dévastateurs de la pandémie sur le tourisme. Sans oublier, plus récemment, le bras de fer avec le président de la Région, Renaud Muselier qui a retiré sa subvention annuelle (730.000 euros, subvention reprise par le Département, désormais seul financeur) en contestant l'exception azuréenne de deux comités régionaux du tourisme dans une seule et même région.

Après 7 ans de présidence, David Lisnard passe le relais

À Alexandra Borchio Fontimp,

Lors de l’Assemblée Générale de ce jeudi 13 janvier 2022, David LISNARD, Maire de Cannes et Vice-Président du Département des Alpes-Maritimes, a décidé de quitter le poste de Président du CRT Côte d’Azur France qu'il occupait depuis presque 7 ans, en raison de ses nouvelles fonctions nationales de Président de l’Association des Maires de France. Alexandra Borchio Fontimp, Sénatrice et Conseillère Départementale des Alpes-Maritimes et jusqu’alors Vice-Présidente du CRT Côte d’Azur France, lui succède. À elle de piloter l'outil de promotion du tourisme azuréen dans une période de turbulence entre les effets de la crise sanitaire et le retrait du financement régional, à ses côtés un nouveau vice-président a été élu en la personne de Bernard Chaix, conseiller départemental.

David Lisnard, ne l’oublions pas, n'a pas eu pour autant la vie facile : il a dû faire face à la crise provoquée par l'attentat terroriste du 14 juillet 2016 sur la Prom' de Nice puis, ces deux dernières années, aux effets dévastateurs de la pandémie sur le tourisme. Sans oublier, plus récemment, le bras de fer avec le président de la Région, Renaud Muselier qui a retiré sa subvention annuelle (730.000 euros, subvention reprise par le Département, désormais seul financeur) en contestant l'exception azuréenne de deux comités régionaux du tourisme dans une seule et même région.

Article picture
Article picture

Et pourtant, l’histoire du tourisme et celle de la Côte d’Azur sont intimement liées !  La destination Côte d’Azur France, qui inclut le département des Alpes-Maritimes, une partie de celui du Var, ainsi que la Principauté de Monaco, a accueilli en 2019 plus de 13 millions de touristes dont plus de la moitié étaient étrangers, ainsi que des millions de visiteurs excursionnistes.

Le poids du tourisme dépasse en 2019 les 7 milliards d’euros et sa contribution au PIB local est deux fois supérieure à la moyenne française. Le tourisme est un secteur économique et social majeur pour le département des Alpes-Maritimes, premier créateur de richesses et pourvoyeur d’emplois avec 75 000 emplois directs et 150 000 emplois indirects.

Destination incontournable de la scène touristique internationale, la Côte d’Azur a cependant dû affronter de véritables crises ces dernières années : les dramatiques attentats de Nice en 2016 puis 2020, les violentes vagues d’intempéries qui ont frappé successivement la Côte d’Azur en 2015 et 2020, la pandémie mondiale de la COVID-19 qui a fait chuter dès 2020 l’économie touristique mondiale en raison du choc subi d’une ampleur jamais observée dans le passé et de l’arrêt brutal et inédit de l’offre et de la demande. Face à toutes ces épreuves, la Côte d’Azur a toujours fait preuve d’une capacité de résistance, de rebond et de relance exceptionnelle.

Quelles que soient la conjoncture et les crises à surmonter, le CRT Côte d’Azur France, sous l’impulsion de son Président David LISNARD, a ainsi fait la preuve ces sept dernières années d’un grand pragmatisme, d’une constante ambition et d’une combativité sans faille pour la destination Côte d’Azur France.

 

Source : CRT Côte d’Azur France - Crédit photo : Département des AM

Et pourtant, l’histoire du tourisme et celle de la Côte d’Azur sont intimement liées !  La destination Côte d’Azur France, qui inclut le département des Alpes-Maritimes, une partie de celui du Var, ainsi que la Principauté de Monaco, a accueilli en 2019 plus de 13 millions de touristes dont plus de la moitié étaient étrangers, ainsi que des millions de visiteurs excursionnistes.

Le poids du tourisme dépasse en 2019 les 7 milliards d’euros et sa contribution au PIB local est deux fois supérieure à la moyenne française. Le tourisme est un secteur économique et social majeur pour le département des Alpes-Maritimes, premier créateur de richesses et pourvoyeur d’emplois avec 75 000 emplois directs et 150 000 emplois indirects.

Destination incontournable de la scène touristique internationale, la Côte d’Azur a cependant dû affronter de véritables crises ces dernières années : les dramatiques attentats de Nice en 2016 puis 2020, les violentes vagues d’intempéries qui ont frappé successivement la Côte d’Azur en 2015 et 2020, la pandémie mondiale de la COVID-19 qui a fait chuter dès 2020 l’économie touristique mondiale en raison du choc subi d’une ampleur jamais observée dans le passé et de l’arrêt brutal et inédit de l’offre et de la demande. Face à toutes ces épreuves, la Côte d’Azur a toujours fait preuve d’une capacité de résistance, de rebond et de relance exceptionnelle.

Quelles que soient la conjoncture et les crises à surmonter, le CRT Côte d’Azur France, sous l’impulsion de son Président David LISNARD, a ainsi fait la preuve ces sept dernières années d’un grand pragmatisme, d’une constante ambition et d’une combativité sans faille pour la destination Côte d’Azur France.

 

Source : CRT Côte d’Azur France - Crédit photo : Département des AM

Article picture

Tags :

Emploi

Actualité

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "Une semaine, une rando"

RECHERCHER UN ARTICLE "Une semaine, une rando"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting