Accueil

second tour des élections municipales

« Après avoir pesé le pour et le contre, nous pensons que la vie démocratique, elle aussi, doit reprendre tous ses droits »...
élections municipales

a expliqué le premier ministre, tout en « assumant » la décision d’avoir organisé le premier tour le 15 mars, au début de l’épidémie.

Un second tour encore conditionné à la situation sanitaire 

La décision de tenir le second tour des élections municipales le 28 juin prochain "est réversible", prévient Edouard Philippe. "Nous aurons donc, comme le recommande d'ailleurs le conseil scientifique et comme toutes les forces politiques l'ont souligné, une clause de revoyure. Elle interviendra sans doute dans deux semaines."

Si le second tour ne peut pas avoir lieu, "il faudrait garder le temps nécessaire à l'examen par le Parlement du cadre légal qui permettrait d'organiser un nouveau report des élections municipales". Sera donc présenté le 27 mai au conseil des ministres, "en quelque sorte à titre conservatoire", un projet de loi qui permettrait la tenue des municipales "au plus tard jusqu'en janvier 2021".

élections municipales

Dans les Alpes-Maritimes

Les conseils municipaux ont été élus dès le 1er tour dans 131 communes azuréennes. C'est le cas dans de nombreux villages mais aussi dans quelques grandes villes : Cannes, Antibes ou encore Grasse.

Il reste 33 communes dans lesquelles les électeurs vont être appelés à voter pour un second tour :

Auribeau-sur-Siagne, Auvare, Bézaudun-Les-Alpes, Le Bar-sur-Loup, La Brigue, Cagnes-sur-Mer, Carros, Chateauneuf-Villevieille, Conségudes, La Gaude, Gorbio, Massoins, Menton, Nice, La Penne, Peymeinade, Roquebrune-Cap-Martin, Roquestéron-Grasse, Saint-Cézaire-sur-Siagne, Saint-Jeannet, Saint-Martin-Vésubie, Saint-Paul, Séranon, Sospel, Spéracèdes, Tende, Théoule-sur-Mer, Le Tignet, Tourrettes-Sur-Loup, Valbonne, Valdeblore, Vallauris, Vence.

Sont à suivre en particulier : 

Nice, où Christian Estrosi (LR) espérait une élection dès le premier tour.

Vallauris et sa quadrangulaire ouverte.

Vence : quadrangulaire ouverte avec l'ancien maire Régis Lebigre (SE) arrivé en tête.

Valbonne : quadrangulaire avec le candidat Joseph Cesaro, un écologiste en tête.

Carros : le maire sortant légèrement en tête dans un duel avec un candidat DVD.

Dans le Var

111 communes du Var ont vu le scrutin du 15 mars se solder par un score de plus de 50% en faveur de l'une des listes, résultat synonyme d'élection du conseil municipal dès le premier tour.

Il reste 42 communes dans lesquelles les électeurs devront voter lors d'un second tour :

Les Arcs, Bagnols-en-Forêt, Bandol, Bargemon, Barjols, Le Beausset, Carqueiranne, Carces, Chateauvieux, Cogolin, Correns, Cuers, Fayence, Flayosc, Forcalqueiret, La Garde, Gareoult, Hyères, Le Lavandou, Le Luc, Mazaugues, Pignans, Plan-de-la-Tour, Ponteves, Le Pradet, Puget-sur-Argens, Puget-Ville, Rians, Rocbaron, Roquebrune-sur-Argens, Rougiers, Saint-Cyr-sur-Mer, Saint-Maximin La Sainte-Baume, Saint-Tropez, Salernes, La Seyne-sur-Mer, Signes, Six-Fours-les-plages, Sollies-Toucas, Tanneron, Varages, La Verdière.

A suivre notamment : 

Roquebrune-sur-Argens : l'opposant historique de Luc Jousse arrivé en tête dans une triangulaire.

 

élections municipales
Tag : Agenda Actualité
La publicité fait vivre le journal, aidez nous en désactivant adblock...