Logo Grasse Mat'

8 août 2022

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

Sourcier, un métier d’avenir !

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
3 août 2022

Lieu :
Région Sud

Photo principale de l'article
Article picture

GrasseMat’ Info vous présente Michel Hennique

Sourcier, un métier d’avenir !

En ces temps de sécheresse, jamais le célèbre sourcier de Mougins n’a été autant sollicité ! Mais avant de continuer cet article une précision importante, ne confondons pas « prélèvement à la Source » (qui n’a rien à voir avec les impôts) … et prélèvement dans les nappes phréatiques. L’eau de source, si elle n’est pas prélevée finira inexorablement son parcours en mer, alors que l’on pourrait comparer une nappe phréatique à un verre d’eau ou chaque forage serait une paille, nous pouvons vite comprendre que s’il y a dix pailles pour un verre celui-ci se videra très vite…

Le pas lent mais décidé, baguettes entre les mains, Michel Hennique, 88 ans aujourd’hui ! se dirige directement à un endroit bien précis de la parcelle qu’il est en train d’étudier, ses baguettes jusque-là se dressaient fières vers le ciel et tout à coup elles plongent vers le sol comme attirées par une force invisible.  Tout de suite Michel tient à préciser : « Ce n’est pas le pendule, ou les baguettes qui décident, ce ne sont que des amplificateurs, c’est le cerveau qui reçoit et envoie des signaux à mes bras, ceux-ci ressentent alors une forte tension et se raidissent entrainant l’inclinaison vers le bas des baguettes », à ce moment-là, il s’arrête et sort son téléphone, non pas pour répondre à une énième demande d’interview, ou de demande de forage, Michel Hennique n’est pas un sourcier sorcier, mais un sourcier2.0 !

GrasseMat’ Info vous présente Michel Hennique

Sourcier, un métier d’avenir !

En ces temps de sécheresse, jamais le célèbre sourcier de Mougins n’a été autant sollicité ! Mais avant de continuer cet article une précision importante, ne confondons pas « prélèvement à la Source » (qui n’a rien à voir avec les impôts) … et prélèvement dans les nappes phréatiques. L’eau de source, si elle n’est pas prélevée finira inexorablement son parcours en mer, alors que l’on pourrait comparer une nappe phréatique à un verre d’eau ou chaque forage serait une paille, nous pouvons vite comprendre que s’il y a dix pailles pour un verre celui-ci se videra très vite…

Le pas lent mais décidé, baguettes entre les mains, Michel Hennique, 88 ans aujourd’hui ! se dirige directement à un endroit bien précis de la parcelle qu’il est en train d’étudier, ses baguettes jusque-là se dressaient fières vers le ciel et tout à coup elles plongent vers le sol comme attirées par une force invisible.  Tout de suite Michel tient à préciser : « Ce n’est pas le pendule, ou les baguettes qui décident, ce ne sont que des amplificateurs, c’est le cerveau qui reçoit et envoie des signaux à mes bras, ceux-ci ressentent alors une forte tension et se raidissent entrainant l’inclinaison vers le bas des baguettes », à ce moment-là, il s’arrête et sort son téléphone, non pas pour répondre à une énième demande d’interview, ou de demande de forage, Michel Hennique n’est pas un sourcier sorcier, mais un sourcier2.0 !

Article picture
Article picture

Revenons quelques années en arrière,

27 ans exactement, à l’époque Michel Hennique est un cadre supérieur du groupe Havas en charge du développement de la société aux Antilles, terres au combien sensible à la magie et à la sorcellerie. Un jour sa fille lui offre un pendule, il faut dire que dans la famille, originaire du Berry, terre également des célèbres « sorcières du Berry » il y a une prédisposition, le grand père de Michel est un peu « guérisseur » et son père ne partait pas à la chasse sans son pendule afin de trouver le gibier ! Par jeu, quoique, sa femme cache une petite pièce sous des pots de yaourts, à lui de les retrouver, et bingo à chaque fois il trouve !

Serait-ce un don héréditaire ? Michel Hennique croit davantage à une particularité, presqu’une anomalie physiologique due au magnétisme présent dans les articulations du corps…

C’est aux Antilles, que par l’intermédiaires de l’une de ses employées qu’il rencontrera René Soulard qui, en plus de son travail aux chantiers navals, est connu pour ses dons de sourcier et radiesthésiste. Son « vieux maître », décédé en 2012, comme l’appelle respectueusement Michel Hennique, va peu à peu lui apprendre tous les secrets de la sourcellerie, comment déterminer le lieu de la source, son débit, sa profondeur, la direction de son courant, car magie mais physique aussi, l’eau en s’écoulant produit un frottement sur la roche induisant une électrofiltration qui va générer un champ magnétique, et c’est justement à ce champ magnétique que les sourciers sont sensibles.

Revenons quelques années en arrière,

27 ans exactement, à l’époque Michel Hennique est un cadre supérieur du groupe Havas en charge du développement de la société aux Antilles, terres au combien sensible à la magie et à la sorcellerie. Un jour sa fille lui offre un pendule, il faut dire que dans la famille, originaire du Berry, terre également des célèbres « sorcières du Berry » il y a une prédisposition, le grand père de Michel est un peu « guérisseur » et son père ne partait pas à la chasse sans son pendule afin de trouver le gibier ! Par jeu, quoique, sa femme cache une petite pièce sous des pots de yaourts, à lui de les retrouver, et bingo à chaque fois il trouve !

Serait-ce un don héréditaire ? Michel Hennique croit davantage à une particularité, presqu’une anomalie physiologique due au magnétisme présent dans les articulations du corps…

C’est aux Antilles, que par l’intermédiaires de l’une de ses employées qu’il rencontrera René Soulard qui, en plus de son travail aux chantiers navals, est connu pour ses dons de sourcier et radiesthésiste. Son « vieux maître », décédé en 2012, comme l’appelle respectueusement Michel Hennique, va peu à peu lui apprendre tous les secrets de la sourcellerie, comment déterminer le lieu de la source, son débit, sa profondeur, la direction de son courant, car magie mais physique aussi, l’eau en s’écoulant produit un frottement sur la roche induisant une électrofiltration qui va générer un champ magnétique, et c’est justement à ce champ magnétique que les sourciers sont sensibles.

Article picture
Article picture

Quand le sourcier a failli être péripatéticienne !

Quand l’heure de la retraite à sonné, c’est à Mougins que Michel Hennique et sa femme, originaire du Cannet, pose leurs valises, et c’est à ce moment qu’il décide de faire profiter de son don, ou tout au moins de ses compétences aux autres.  Le bouche à oreille fonctionne très vite, les demandes affluent, mais voilà il faut un cadre légal ! Or le métier de sourcier n’existe pas ! Le centre des impôts lui proposera très sérieusement d’être référencé en tant que… péripatéticienne ! puis en tant que voyant, guérisseur, magnétiseur (heureusement le métier de Marabout n’est pas reconnu en France !) finalement c’est en toute logique, mais après de longues discussions que Michel pourra se déclarer en tant que profession libérale !

Quand le sourcier a failli être péripatéticienne !

Quand l’heure de la retraite à sonné, c’est à Mougins que Michel Hennique et sa femme, originaire du Cannet, pose leurs valises, et c’est à ce moment qu’il décide de faire profiter de son don, ou tout au moins de ses compétences aux autres.  Le bouche à oreille fonctionne très vite, les demandes affluent, mais voilà il faut un cadre légal ! Or le métier de sourcier n’existe pas ! Le centre des impôts lui proposera très sérieusement d’être référencé en tant que… péripatéticienne ! puis en tant que voyant, guérisseur, magnétiseur (heureusement le métier de Marabout n’est pas reconnu en France !) finalement c’est en toute logique, mais après de longues discussions que Michel pourra se déclarer en tant que profession libérale !

Article picture
Article picture

Sourcier 2.0

Un don ne fait pas tout ! Et c’est là que Michel Hennique va se démarquer des sourciers traditionnels, revenons au début de notre article quand Michel hennique sort son téléphone portable, car celui qui a à son actif 785 forages réussi, s’appuie sur de solides compétences et sur les satellites ! Afin de renforcer son don, à la retraite Michel Hennique n’a pas hésité à entreprendre des études en géologie, clef de voute indispensable pour comprendre l’eau, car nous l’avons appris lors de cet entretien passionnant avec ce passionné, il n’y a pas de source dans un sol argileux, le sol doit être calcaire avec des roches fractionnées, bon  nous n’allons pas vous faire un cours, mais à titre d’exemple à Saint Paul de Vence il faudrait un forage à plus de 350 mètres de profondeur pour trouver une source !

C’est donc en s’appuyant sur son don, ses compétences académiques et grâce aux satellites que Michel va déterminer à une précision étonnante de quelques décimètres (98% de réussite quand même !) l’emplacement du futur forage.

Sachez quand même que si vous faites appel à ses services, il ne viendra pas ! Enfin pas tout de suite ! Michel va d’abord étudier le cadastre et grâce à une base données exceptionnelle qu’il a constitué au cours de ses recherches, il sera en mesure de vous dire à quelle profondeur source il y a, ou pas…

Nous pourrions dire que ses baguettes sont de véritables GPS…

Sourcier 2.0

Un don ne fait pas tout ! Et c’est là que Michel Hennique va se démarquer des sourciers traditionnels, revenons au début de notre article quand Michel hennique sort son téléphone portable, car celui qui a à son actif 785 forages réussi, s’appuie sur de solides compétences et sur les satellites ! Afin de renforcer son don, à la retraite Michel Hennique n’a pas hésité à entreprendre des études en géologie, clef de voute indispensable pour comprendre l’eau, car nous l’avons appris lors de cet entretien passionnant avec ce passionné, il n’y a pas de source dans un sol argileux, le sol doit être calcaire avec des roches fractionnées, bon  nous n’allons pas vous faire un cours, mais à titre d’exemple à Saint Paul de Vence il faudrait un forage à plus de 350 mètres de profondeur pour trouver une source !

C’est donc en s’appuyant sur son don, ses compétences académiques et grâce aux satellites que Michel va déterminer à une précision étonnante de quelques décimètres (98% de réussite quand même !) l’emplacement du futur forage.

Sachez quand même que si vous faites appel à ses services, il ne viendra pas ! Enfin pas tout de suite ! Michel va d’abord étudier le cadastre et grâce à une base données exceptionnelle qu’il a constitué au cours de ses recherches, il sera en mesure de vous dire à quelle profondeur source il y a, ou pas…

Nous pourrions dire que ses baguettes sont de véritables GPS…

Article picture
Article picture

Et pour finir

Il faut reconnaître que l’homme est passionnant et vous « envoûte » facilement, mais concrètement ? Citons comme exemple le forage du centre Leclerc de Vallauris, Francis Mastio le PDG voulait un centre respectueux de l’environnement mais également accueillant et verdoyant, il a donc fait appel à Michel Hennique pour trouver une source et ne pas ainsi épuiser les ressources naturelles, c’est à 90 mètres de profondeur que Michel Hennique trouvera la réponse.

Un autre exemple, qui a participé à la réputation de Michel Hennique, vous avez sans doute reconnu en début d’article la photo extraite du film Manon des Sources, alors pour clore ce chapitre, sachez que Nicolas Pagnol, le petit-fils de Marcel Pagnol a sollicité Michel pour retrouver l’eau sur la célèbre bastide…

Bien sûr nous tairons les noms de ces « grands du monde » qui font ou ont fait appel à ses services, et ce dans le monde entier !

Et pour finir

Il faut reconnaître que l’homme est passionnant et vous « envoûte » facilement, mais concrètement ? Citons comme exemple le forage du centre Leclerc de Vallauris, Francis Mastio le PDG voulait un centre respectueux de l’environnement mais également accueillant et verdoyant, il a donc fait appel à Michel Hennique pour trouver une source et ne pas ainsi épuiser les ressources naturelles, c’est à 90 mètres de profondeur que Michel Hennique trouvera la réponse.

Un autre exemple, qui a participé à la réputation de Michel Hennique, vous avez sans doute reconnu en début d’article la photo extraite du film Manon des Sources, alors pour clore ce chapitre, sachez que Nicolas Pagnol, le petit-fils de Marcel Pagnol a sollicité Michel pour retrouver l’eau sur la célèbre bastide…

Bien sûr nous tairons les noms de ces « grands du monde » qui font ou ont fait appel à ses services, et ce dans le monde entier !

Article picture
Article picture

Quid de la sécheresse ?

Bien sur celle-ci est loin d’être anodine sur les sources, qui ne s’épuisent pas, mais vont vivre leur parcours plus profondément, sur Grasse par exemple, il faut désormais forer à plus de 120 mètres de profondeur alors qu’avant l’eau se trouvait vers les 90 mètres de profondeur…

 

« Des larmes montèrent à ses yeux. C'était l'eau des collines, celle qui aurait pu sauver son père, et qui gaspillait sa richesse dans la roche stérile et la nuit souterraine. » M. Pagnol Manon des Sources.

Quid de la sécheresse ?

Bien sur celle-ci est loin d’être anodine sur les sources, qui ne s’épuisent pas, mais vont vivre leur parcours plus profondément, sur Grasse par exemple, il faut désormais forer à plus de 120 mètres de profondeur alors qu’avant l’eau se trouvait vers les 90 mètres de profondeur…

 

« Des larmes montèrent à ses yeux. C'était l'eau des collines, celle qui aurait pu sauver son père, et qui gaspillait sa richesse dans la roche stérile et la nuit souterraine. » M. Pagnol Manon des Sources.

Article picture
Article picture

 Et demain ?

Conscient que la vie est comme une source qui jaillit intrépide, et poursuit un chemin plus ou moins sinueux vers sa destination finale, la mer… Michel Hennique a décidé de former à ce métier un jeune informaticien chez qui il a trouvé ce don indispensable, car n’oublions pas si pour certain ce don relève de l’étrange, c’est tout un pan de l’économie qui en dépend, car si un forage coûte à minima 12.000 €, il fait vivre  de nombreuses personnes, plombiers, électriciens, foreurs, jardiniers et beaucoup d’autres…

 

Vous pouvez contacter Michel Hennique au 04 92 92 80 04 – 06 81 82 54 92

et par mail : [email protected]

 Et demain ?

Conscient que la vie est comme une source qui jaillit intrépide, et poursuit un chemin plus ou moins sinueux vers sa destination finale, la mer… Michel Hennique a décidé de former à ce métier un jeune informaticien chez qui il a trouvé ce don indispensable, car n’oublions pas si pour certain ce don relève de l’étrange, c’est tout un pan de l’économie qui en dépend, car si un forage coûte à minima 12.000 €, il fait vivre  de nombreuses personnes, plombiers, électriciens, foreurs, jardiniers et beaucoup d’autres…

 

Vous pouvez contacter Michel Hennique au 04 92 92 80 04 – 06 81 82 54 92

et par mail : [email protected]

Article picture
Article picture
Article picture

Tags :

Actualité

Ecologie

Engagement Citoyen

Découverte

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "Économie"

RECHERCHER UN ARTICLE "Économie"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting