Logo Grasse Mat'

14 juin 2024

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

Gréolières sans neige, la résurrection !

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
25 avril 2024

Lieu :
Gréolières Les Neiges

Photo principale de l'article
Article picture

Gréolières sans neige, la résurrection !

Anticiper pour plus d’attractivité !

Ne nous voilons pas la face, le réchauffement climatique, probablement dû à l’indigence d’industriels, de tout pays, peu scrupuleux est bel et bien là. Deux solutions : s’adapter ou résister… Résister c’est le choix de Jérôme Viaud, en sa qualité de président du SMGA (Syndicat Mixte de Gréolières et l’Audibergue) Mais comment ?

S’adapter est une obligation pour survivre mais cela n’empêche pas de chercher des solutions pour résister et inverser cette courbe néfaste. C’est sous un soleil radieux que Jérôme Viaud à réuni pour une présentation des projets pour les deux stations : Jérémy Capellero directeur de la SMGA, Martial Le Bihan Chef d’exploitation de la station, Michèle Olivier Conseillère départementale et d’élu du département pour une présentation du futur, proche, de ces deux stations.

Gréolières sans neige, la résurrection !

Anticiper pour plus d’attractivité !

Ne nous voilons pas la face, le réchauffement climatique, probablement dû à l’indigence d’industriels, de tout pays, peu scrupuleux est bel et bien là. Deux solutions : s’adapter ou résister… Résister c’est le choix de Jérôme Viaud, en sa qualité de président du SMGA (Syndicat Mixte de Gréolières et l’Audibergue) Mais comment ?

S’adapter est une obligation pour survivre mais cela n’empêche pas de chercher des solutions pour résister et inverser cette courbe néfaste. C’est sous un soleil radieux que Jérôme Viaud à réuni pour une présentation des projets pour les deux stations : Jérémy Capellero directeur de la SMGA, Martial Le Bihan Chef d’exploitation de la station, Michèle Olivier Conseillère départementale et d’élu du département pour une présentation du futur, proche, de ces deux stations.

Article picture
Article picture

Flash-back…

C’était en 1962 que le baron Camille de Tornaco aurait découvert le site en survolant ce superbe plateau du Cheiron, entouré de montagnes atteignant 1 800 m. Pour cette plaine vierge de route et d'habitation, si ce n'est une petite bergerie, le baron a imaginé sur ces pentes de belles descentes à ski. La station d'hiver de Gréolières venait de naître, virtuellement…

Au village personne n'y a cru, prenant ces familles issues de la noblesse pour des farfelus, pas seulement pour leur idée, mais aussi pour son coût et sa rentabilité. Impossible d'imager une station de ski perdue au milieu de rien, à 10 km des axes routiers. Et pourtant, les travaux ont commencé en 1963…

Flash-back…

C’était en 1962 que le baron Camille de Tornaco aurait découvert le site en survolant ce superbe plateau du Cheiron, entouré de montagnes atteignant 1 800 m. Pour cette plaine vierge de route et d'habitation, si ce n'est une petite bergerie, le baron a imaginé sur ces pentes de belles descentes à ski. La station d'hiver de Gréolières venait de naître, virtuellement…

Au village personne n'y a cru, prenant ces familles issues de la noblesse pour des farfelus, pas seulement pour leur idée, mais aussi pour son coût et sa rentabilité. Impossible d'imager une station de ski perdue au milieu de rien, à 10 km des axes routiers. Et pourtant, les travaux ont commencé en 1963…

Article picture
Article picture

Retour vers le futur…

Combien de maralpins et même de nos voisins varois, ont appris à skier dans cette station unique qui permet, au bout des spatules, d’admirer la mer ?

Mais voilà ; depuis 2018, avec une exception en 2020 mais contrarié par la Covid, le domaine skiable n’ouvrait, avec parcimonie, qu’une partie de son domaine. Que faire ? S’adapter certes tout en bataillant pour changer les habitudes afin de lutter contre le réchauffement. Ne confondons pas faiblesse et patience !

Retour vers le futur…

Combien de maralpins et même de nos voisins varois, ont appris à skier dans cette station unique qui permet, au bout des spatules, d’admirer la mer ?

Mais voilà ; depuis 2018, avec une exception en 2020 mais contrarié par la Covid, le domaine skiable n’ouvrait, avec parcimonie, qu’une partie de son domaine. Que faire ? S’adapter certes tout en bataillant pour changer les habitudes afin de lutter contre le réchauffement. Ne confondons pas faiblesse et patience !

Article picture
Article picture

Réinventer et changer les habitudes…

Miser sur le tout neige est désormais pour l’instant, une utopie, il faut donc changer de modèle, se réinventer. Pour préparer l’avenir, en copiant ce qui se fait un peu partout, Gréolières les neiges désormais Gréolières 1400 veut tester la luge sur rail, certes au parcours féérique, tester un mur d’escalade, tester pour les moins sportifs une balade en VTT électrique, et ceci même si quelques vipères écarlates surgissent d’ici là, Quoique…

Réinventer et changer les habitudes…

Miser sur le tout neige est désormais pour l’instant, une utopie, il faut donc changer de modèle, se réinventer. Pour préparer l’avenir, en copiant ce qui se fait un peu partout, Gréolières les neiges désormais Gréolières 1400 veut tester la luge sur rail, certes au parcours féérique, tester un mur d’escalade, tester pour les moins sportifs une balade en VTT électrique, et ceci même si quelques vipères écarlates surgissent d’ici là, Quoique…

Article picture
Article picture

Vipères écarlates ?

Ici ce sont plutôt des vipères d’Orsini, loin de Gauguin, qui immobilisent le projet d’évolution d’une station qui ne veut pas s’endormir, les vipères sont-elles l’avenir de l’homme ? Certes c’est l’une des espèces les plus protégées de France quitte à oublier cette station qui a enchantée tant de maralpins, quitte à oublier notre histoire… Loin de moi d’être langue de vipère, la démarche incontournable est soumise à autorisation ministérielle, et suit son cours, quitte à ce que le projet prenne du retard….

Vipères écarlates ?

Ici ce sont plutôt des vipères d’Orsini, loin de Gauguin, qui immobilisent le projet d’évolution d’une station qui ne veut pas s’endormir, les vipères sont-elles l’avenir de l’homme ? Certes c’est l’une des espèces les plus protégées de France quitte à oublier cette station qui a enchantée tant de maralpins, quitte à oublier notre histoire… Loin de moi d’être langue de vipère, la démarche incontournable est soumise à autorisation ministérielle, et suit son cours, quitte à ce que le projet prenne du retard….

Article picture
Article picture

Et l’audibergue ?

Certes la neige fond au soleil, et la glace aussi… Avec un brin de nostalgie Michèle Olivier, qui a vu naître la station et dont son mari fût l’un des premiers employés, rappelait que jeune elle descendait à la glacière, même en plein été, chercher de la glace pour conserver au frais les boissons (avec ou sans alcool) des soirées festives…

Le bike Park, pratiqué par de nombreux champions, va être sécurisé car actuellement il faut le reconnaitre, un peu dangereux… D’autant plus que le télésiège subit actuellement la « Grande Inspection » (dû à son âge) pour un montant de plus 320.000 € pris en charge par la SMGA, ce qui permettra d’organiser des compétitions officielles et faire ainsi rayonner la station, et peut-être réitérer cette superbe et sympathique initiative d’une tartiflette  le temps d’une remontée…

L’avenir à un nom :  Gréolières 1400….

Et l’audibergue ?

Certes la neige fond au soleil, et la glace aussi… Avec un brin de nostalgie Michèle Olivier, qui a vu naître la station et dont son mari fût l’un des premiers employés, rappelait que jeune elle descendait à la glacière, même en plein été, chercher de la glace pour conserver au frais les boissons (avec ou sans alcool) des soirées festives…

Le bike Park, pratiqué par de nombreux champions, va être sécurisé car actuellement il faut le reconnaitre, un peu dangereux… D’autant plus que le télésiège subit actuellement la « Grande Inspection » (dû à son âge) pour un montant de plus 320.000 € pris en charge par la SMGA, ce qui permettra d’organiser des compétitions officielles et faire ainsi rayonner la station, et peut-être réitérer cette superbe et sympathique initiative d’une tartiflette  le temps d’une remontée…

L’avenir à un nom :  Gréolières 1400….

Article picture

Tags :

Gréolières les neiges

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "Environnement"

RECHERCHER UN ARTICLE "Environnement"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting