Logo Grasse Mat'

14 juin 2024

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

Les premières guerres biologiques de l’histoire

Écrit par :
Paul MOULIN

Date de parution :
26 mai 2024

Lieu :
La minute de culture générale

Photo principale de l'article

Les premières guerres biologiques de l’histoire

Proscrite par l’ONU, les guerres biologiques datent de plusieurs siècles…

Depuis -300 avant J-C., les hommes rivalisent d’inventivité pour affaiblir les armées adverses.

Les premières guerres biologiques de l’histoire

Proscrite par l’ONU, les guerres biologiques datent de plusieurs siècles…

Depuis -300 avant J-C., les hommes rivalisent d’inventivité pour affaiblir les armées adverses.

Article picture

Les Grecs polluaient les puits avec des cadavres, tout comme les Romains et les Perses. En 1155, lors de la bataille de Tortona, Barberousse utilisa aussi cette technique, tout comme le général Johnston durant la guerre de Sécession.

Le vin fut aussi sujet à l’empoisonnement biologique. En effet, pendant la campagne de Naples en 1495, les soldats espagnols ont donné aux français du vin contaminé au sang de lépreux.

Cependant, c’est l’apparition des catapultes qui changera la donne : en 1346, lors du siège de Caffa, Djanisberg donna l’ordre de projeter des cadavres de pestiférés avec des trébuchets à l’intérieur de la cité. Les Génois fuirent alors en Italie, ramenant avec eux la maladie. Ils seront alors à l’origine de la deuxième grande pandémie de peste.

Les Grecs polluaient les puits avec des cadavres, tout comme les Romains et les Perses. En 1155, lors de la bataille de Tortona, Barberousse utilisa aussi cette technique, tout comme le général Johnston durant la guerre de Sécession.

Le vin fut aussi sujet à l’empoisonnement biologique. En effet, pendant la campagne de Naples en 1495, les soldats espagnols ont donné aux français du vin contaminé au sang de lépreux.

Cependant, c’est l’apparition des catapultes qui changera la donne : en 1346, lors du siège de Caffa, Djanisberg donna l’ordre de projeter des cadavres de pestiférés avec des trébuchets à l’intérieur de la cité. Les Génois fuirent alors en Italie, ramenant avec eux la maladie. Ils seront alors à l’origine de la deuxième grande pandémie de peste.

Article picture

Lors du XXème siècle, de nombreux projets d’armes bactériologiques sont envisagés, en particulier lors de la première guerre mondiale. Le protocole de Genève interdit alors officiellement tout usage d’armes biologiques en 1925.

Lors du XXème siècle, de nombreux projets d’armes bactériologiques sont envisagés, en particulier lors de la première guerre mondiale. Le protocole de Genève interdit alors officiellement tout usage d’armes biologiques en 1925.

Votre soutien nous est plus que jamais indispensable :

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.

Votre soutien nous est plus que jamais indispensable :

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.

Tags :

Insolite

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "La minute de culture générale"

RECHERCHER UN ARTICLE "La minute de culture générale"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting