Logo Grasse Mat'

14 juin 2024

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

Un village submergé par les eaux refait surface

Écrit par :
Paul MOULIN

Date de parution :
8 juin 2024

Lieu :
La minute de culture générale

Photo principale de l'article

Un village submergé par les eaux refait surface

Composé de 163 maisons, il a été englouti pour faire place au lac Resia.

Le lac Resia, dans le Tyrol du Sud, la région alpine de l’Italie qui borde l’Autriche et la Suisse, est connu pour le clocher de l’église de Curon émergeant de ses eaux.

Un village submergé par les eaux refait surface

Composé de 163 maisons, il a été englouti pour faire place au lac Resia.

Le lac Resia, dans le Tyrol du Sud, la région alpine de l’Italie qui borde l’Autriche et la Suisse, est connu pour le clocher de l’église de Curon émergeant de ses eaux.

Article picture

Sous ces eaux se trouvent les restes du village qui avait été vidé de ses 900 habitants en 1950 pour permettre l’approvisionnement d’une centrale hydroélectrique d’après la BBC. Les autorités avaient en effet décidé de construire un barrage et de fusionner deux lacs voisins. À l’époque, Curon faisait encore partie de l’Autriche et ses habitants réfractaires, dont beaucoup ne parlaient pas italien, ont eu beaucoup de mal à faire valoir leur opposition au projet.

Il y a quelques temps, une fuite dans l’un des réservoirs de la centrale a finalement obligé les autorités à assécher progressivement le lac, révélant à nouveau les ruines de Curon présentées dans leur cadre pittoresque, au milieu les collines du Tyrol du Sud. Les photos partagées sur les réseaux sociaux nous montrent des marches, des caves et autres murs déposés sur le lit du lac, à proximité du clocher plus reconnaissable de l’église du XIVe siècle.

Sous ces eaux se trouvent les restes du village qui avait été vidé de ses 900 habitants en 1950 pour permettre l’approvisionnement d’une centrale hydroélectrique d’après la BBC. Les autorités avaient en effet décidé de construire un barrage et de fusionner deux lacs voisins. À l’époque, Curon faisait encore partie de l’Autriche et ses habitants réfractaires, dont beaucoup ne parlaient pas italien, ont eu beaucoup de mal à faire valoir leur opposition au projet.

Il y a quelques temps, une fuite dans l’un des réservoirs de la centrale a finalement obligé les autorités à assécher progressivement le lac, révélant à nouveau les ruines de Curon présentées dans leur cadre pittoresque, au milieu les collines du Tyrol du Sud. Les photos partagées sur les réseaux sociaux nous montrent des marches, des caves et autres murs déposés sur le lit du lac, à proximité du clocher plus reconnaissable de l’église du XIVe siècle.

Article picture

Ce spectacle ne sera en revanche que de courte durée. Une fois les travaux terminés, Curon sera en effet de nouveau immergé sous le lac de Resia. Les randonneurs pourront toujours se consoler en appréciant la vue du clocher pendant les mois les plus chauds, et même s’en rapprocher durant hiver, en traversant les eaux gelées.

Ce spectacle ne sera en revanche que de courte durée. Une fois les travaux terminés, Curon sera en effet de nouveau immergé sous le lac de Resia. Les randonneurs pourront toujours se consoler en appréciant la vue du clocher pendant les mois les plus chauds, et même s’en rapprocher durant hiver, en traversant les eaux gelées.

Votre soutien nous est plus que jamais indispensable :

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.

Votre soutien nous est plus que jamais indispensable :

2€, 5€, ou plus :  soutenez GrasseMat’.Info votre journal de proximité.

Tags :

Sécheresse

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "La minute de culture générale"

RECHERCHER UN ARTICLE "La minute de culture générale"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting