Logo Grasse Mat'

14 juin 2024

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

Hommage à Raymonde « La Cantinière du Plan de Grasse »

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
20 mai 2024

Lieu :
Le Plan de Grasse

Photo principale de l'article
Article picture

Hommage à Raymonde « La Cantinière du Plan de Grasse »

Solidarité et Humanisme…

C’est à l’aune de ses 102 ans, en 2020, qu’elle quittait définitivement son hameau du Plan. Raymonde Cesano, née Bessy, a marqué des générations entières de Planoises et de Planois par sa simplicité, sa gentillesse, et son authenticité, et elle toujours est présente dans le cœur de beaucoup de Planois !

Pendant plus de 20 ans Raymonde va prendre soin de plusieurs générations d’écoliers à qui elle va régaler les papilles. Tout a commencé dans les années cinquante où elle s’est rendu compte que certains enfants qui habitaient loin de l’école ne se restauraient pas à la pause déjeuner. Cela peut nous paraître inconcevable aujourd’hui, où nous nous sommes habitués à un certain confort, mais les services de cantine n’existaient pas à l’époque. Et c’est là que toute la générosité de Raymonde va s’exprimer de la plus belle des manières. N’écoutant que son cœur, celle qui n’était encore que « Madame Bessy » décidât de préparer des repas pour tous les élèves qui n’avaient pas la chance de rentrer chez eux. C’est alors qu’une formidable chaîne de solidarité va se mettre en œuvre pour l’aider dans sa tâche, avec la mobilisation du Directeur de l’école, Monsieur Frédéric Righetti, et de nombreux commerçants planois…

Hommage à Raymonde « La Cantinière du Plan de Grasse »

Solidarité et Humanisme…

C’est à l’aune de ses 102 ans, en 2020, qu’elle quittait définitivement son hameau du Plan. Raymonde Cesano, née Bessy, a marqué des générations entières de Planoises et de Planois par sa simplicité, sa gentillesse, et son authenticité, et elle toujours est présente dans le cœur de beaucoup de Planois !

Pendant plus de 20 ans Raymonde va prendre soin de plusieurs générations d’écoliers à qui elle va régaler les papilles. Tout a commencé dans les années cinquante où elle s’est rendu compte que certains enfants qui habitaient loin de l’école ne se restauraient pas à la pause déjeuner. Cela peut nous paraître inconcevable aujourd’hui, où nous nous sommes habitués à un certain confort, mais les services de cantine n’existaient pas à l’époque. Et c’est là que toute la générosité de Raymonde va s’exprimer de la plus belle des manières. N’écoutant que son cœur, celle qui n’était encore que « Madame Bessy » décidât de préparer des repas pour tous les élèves qui n’avaient pas la chance de rentrer chez eux. C’est alors qu’une formidable chaîne de solidarité va se mettre en œuvre pour l’aider dans sa tâche, avec la mobilisation du Directeur de l’école, Monsieur Frédéric Righetti, et de nombreux commerçants planois…

Article picture
Article picture

 Pas question pour elle de ne pas titiller encore ses gamelles de temps en temps, c’est alors qu’elle s’est investie dans la fête de fin d’année de l’école qui s’est vite transformée en repas de village ! On venait parfois de loin pour goûter ses fameuses tripes qu’elle préparait chaque année avec soin et talent ! Devenue une personnalité incontournable elle animait tous les étés la buvette de la piscine municipale avec ses pans-bagnats, ou grâce à son implication dans des associations de proximité. Le comité des fêtes, l’association de parents d’élèves, ou le club du Cepoun pouvaient en effet compter sur son engagement et sa joie communicative pour organiser des événements conviviaux dans le hameau…

Lorsque Corinne Cesano, sa petite-fille, a écrit à Jérôme Viaud premier magistrat afin de solliciter un hommage à sa grand-mère, la réponse de la Commission des hommages publics fut évidemment positive !  C’est donc tout naturellement qu’il fut décidé de nommer en son honneur l’allée qui part du collet d’Esquirp où elle vivait, et rejoint la place où se situait sa fameuse cantine…

 Pas question pour elle de ne pas titiller encore ses gamelles de temps en temps, c’est alors qu’elle s’est investie dans la fête de fin d’année de l’école qui s’est vite transformée en repas de village ! On venait parfois de loin pour goûter ses fameuses tripes qu’elle préparait chaque année avec soin et talent ! Devenue une personnalité incontournable elle animait tous les étés la buvette de la piscine municipale avec ses pans-bagnats, ou grâce à son implication dans des associations de proximité. Le comité des fêtes, l’association de parents d’élèves, ou le club du Cepoun pouvaient en effet compter sur son engagement et sa joie communicative pour organiser des événements conviviaux dans le hameau…

Lorsque Corinne Cesano, sa petite-fille, a écrit à Jérôme Viaud premier magistrat afin de solliciter un hommage à sa grand-mère, la réponse de la Commission des hommages publics fut évidemment positive !  C’est donc tout naturellement qu’il fut décidé de nommer en son honneur l’allée qui part du collet d’Esquirp où elle vivait, et rejoint la place où se situait sa fameuse cantine…

Article picture
Article picture
Article picture

Tags :

Célébration

Hommage

Grasse

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

ou

  Voir un article aléatoire "Solidarité"

RECHERCHER UN ARTICLE "Solidarité"

Chargement...

Aucun autre article n'a été trouvé.

Aucun article n'a été trouvé.

Ce site web est hébergé par Grape Hosting