Logo Grasse Mat'

19 avril 2021

Logo Grasse Mat'

L'information positive du pays de Grasse historique

← Accueil

Gourdon

Écrit par :
Jean-Claude JUNIN

Date de parution :
6 avril 2021

Lieu :
à la découverte de la

Photo principale de l'article
Article picture

Gourdon

Nid d'aigle de la Côte d'Azur

L'un des Plus Beaux Villages de France et véritable forteresse médiévale, Gourdon surplombe la verdoyante Vallée du Loup. De la place Victoria, classée en 1940, se déploie un panorama exceptionnel sur 80 km de Côte dévoilant la Méditerranée, de Nice à Théoule !

Par son positionnement stratégique, Gourdon s'est avéré, depuis des millénaires, un lieu de défense exceptionnel. De ce passé militaire, il ne reste plus que les vestiges d'un camp romain avec double enceinte et oppidum, et les imposants remparts qui protègent le côté nord de la place. La porte romane qui garantissait l'accès au village a été détruite au début du XXe siècle.

Le lieu est cité une première fois en 1035 sous le nom de « Gordone ». Le château reconstruit par les comtes de Provence au XIIe siècle sur les soubassements de celui construit aux IXe et Xe siècles. Il resta leur possession jusqu'en 1235. Le comte Raimond Bérenger en fit don. Il est devenu la propriété de la maison de Grasse de Bar le 3 avril 1235.

Gourdon

Nid d'aigle de la Côte d'Azur

L'un des Plus Beaux Villages de France et véritable forteresse médiévale, Gourdon surplombe la verdoyante Vallée du Loup. De la place Victoria, classée en 1940, se déploie un panorama exceptionnel sur 80 km de Côte dévoilant la Méditerranée, de Nice à Théoule !

Par son positionnement stratégique, Gourdon s'est avéré, depuis des millénaires, un lieu de défense exceptionnel. De ce passé militaire, il ne reste plus que les vestiges d'un camp romain avec double enceinte et oppidum, et les imposants remparts qui protègent le côté nord de la place. La porte romane qui garantissait l'accès au village a été détruite au début du XXe siècle.

Le lieu est cité une première fois en 1035 sous le nom de « Gordone ». Le château reconstruit par les comtes de Provence au XIIe siècle sur les soubassements de celui construit aux IXe et Xe siècles. Il resta leur possession jusqu'en 1235. Le comte Raimond Bérenger en fit don. Il est devenu la propriété de la maison de Grasse de Bar le 3 avril 1235.

Article picture
Article picture

En 1469, Louis de Villeneuve reçoit l'hommage des habitants du village. En 1495, le roi Charles VII confirme les privilèges de la seigneurie. Par mariage le château passa à la famille de Borriglione d'Aspremont en 1550. Pendant les guerres de religion, en 1584, Henri-Charles de Grasse, seigneur de Canaux, résista aux Ligueurs. En 1598, les Aspremont vendirent la seigneurie au Grassois Louis Lombard pour 12 000 écus. Louis de Lombard fit alors démolir l'ancien château et entreprit sa reconstruction en 1610. La chapelle castrale devient à cette date l'église paroissiale. Un second étage est ajouté au château en 1653. Le seigneur de Gourdon se maria avec Gabrielle de Grimaldi en 1654.

Pendant la Révolution, le châtelain, Jean-Paul 1er de Lombard, ayant des idées libérales, n'émigre pas. Le château n'est pas dévasté, seules les tours sont réduites d'un étage et le donjon est abattu.

Entre 1809 et 1820, Jean-Paul II de Lombard est le maire de Gourdon. À sa mort, en 1820, un lointain neveu, le marquis de Villeneuve-Bargemon, hérita du château. Il le laissa à l'abandon.

Le château est acheté en 1918 par une Américaine, Miss Norris, qui s'est attachée à le reconstituer dans son état d'origine.

Les troupes allemandes se retranchèrent dans Gourdon le 19 août mais le village est libéré presque sans combat le 21. Le 24 août 1944, les Allemands font sauter le viaduc des Chemins de fer de Provence à Pont-du-Loup.

En 1469, Louis de Villeneuve reçoit l'hommage des habitants du village. En 1495, le roi Charles VII confirme les privilèges de la seigneurie. Par mariage le château passa à la famille de Borriglione d'Aspremont en 1550. Pendant les guerres de religion, en 1584, Henri-Charles de Grasse, seigneur de Canaux, résista aux Ligueurs. En 1598, les Aspremont vendirent la seigneurie au Grassois Louis Lombard pour 12 000 écus. Louis de Lombard fit alors démolir l'ancien château et entreprit sa reconstruction en 1610. La chapelle castrale devient à cette date l'église paroissiale. Un second étage est ajouté au château en 1653. Le seigneur de Gourdon se maria avec Gabrielle de Grimaldi en 1654.

Pendant la Révolution, le châtelain, Jean-Paul 1er de Lombard, ayant des idées libérales, n'émigre pas. Le château n'est pas dévasté, seules les tours sont réduites d'un étage et le donjon est abattu.

Entre 1809 et 1820, Jean-Paul II de Lombard est le maire de Gourdon. À sa mort, en 1820, un lointain neveu, le marquis de Villeneuve-Bargemon, hérita du château. Il le laissa à l'abandon.

Le château est acheté en 1918 par une Américaine, Miss Norris, qui s'est attachée à le reconstituer dans son état d'origine.

Les troupes allemandes se retranchèrent dans Gourdon le 19 août mais le village est libéré presque sans combat le 21. Le 24 août 1944, les Allemands font sauter le viaduc des Chemins de fer de Provence à Pont-du-Loup.

Article picture
Article picture

A voir, à visiter :

La chapelle St Pons, la chapelle Ste Catherine,

La chapelle de St Vincent... et l'église !

Les jardins du château (13ème-14ème siècle reconstruit en 1610) les remparts percés de fenêtres, les portails antiques.

Église d'origine 12ème siècle, très remaniée au 17ème.

Chapelle Saint-Vincent (11ème siècle).

Chapelles Saint-Pons, Saint-Ambroise.

Vestiges d'un camp romain avec double enceinte et oppidum.

Grottes préhistoriques du Garagaï, route de Grasse.

Abri sous roche fortifié, dans la falaise de la forteresse.

A voir, à visiter :

La chapelle St Pons, la chapelle Ste Catherine,

La chapelle de St Vincent... et l'église !

Les jardins du château (13ème-14ème siècle reconstruit en 1610) les remparts percés de fenêtres, les portails antiques.

Église d'origine 12ème siècle, très remaniée au 17ème.

Chapelle Saint-Vincent (11ème siècle).

Chapelles Saint-Pons, Saint-Ambroise.

Vestiges d'un camp romain avec double enceinte et oppidum.

Grottes préhistoriques du Garagaï, route de Grasse.

Abri sous roche fortifié, dans la falaise de la forteresse.

Article picture

Tags :

Culture

← Article précédent Article suivant →

SUR LE MÊME THÈME...

Ce site web est hébergé par Grape Hosting